fuite toiture

Comment bien entretenir sa toiture ?

Un bon entretien du toit exige des inspections régulières. Les vérifications saisonnières ou annuelles prolongeront la durée de vie de vos matériaux de couverture, préviendrons les fuites qui entraînent des dommages, des réparations coûteuses et — des horreurs! – la nécessité de remplacer complètement le toit.

Nous avons décidé de dresser une liste rapide des conseils d’entretien du toit qui vous alertent de tout problème et vous aideront à prolonger la durée de vie de votre toit.

Inspectez vos bardeaux

Faites des vérifications annuelles de vos bardeaux de toit, surtout après les mois de canicule, mais n’oubliez pas que ce n’est pas seulement le vent et l’humidité qui peuvent endommager votre toit. La lumière ultraviolette des rayons du soleil peut également faire des ravages au fil du temps. Assurez-vous donc d’examiner vos bardeaux dans le cadre de vos inspections régulières du toit pour vous assurer qu’ils sont toujours installés correctement et qu’ils fonctionnent comme ils le devraient.

Coupez les branches

Si vous avez des arbres avec des branches en surplomb, faites-les tailler avant l’hiver. La neige abondante, le vent, la glace et d’autres phénomènes naturels peuvent fouetter les branches ou les arracher complètement de l’arbre, causant des dommages à la racine et aux structures sur le dessus.

Désengorgez les gouttières

Beaucoup d’entre nous connaissent les problèmes associés aux gouttières obstruées, qui peuvent comprendre la peinture murale et le bois pourri. Mais les gouttières obstruées peuvent déborder de tellement de feuilles, d’insectes et de débris que la pluie se déverse au lieu de tomber. Avec le temps, l’eau peut endommager le toit et les poutres de soutien qui le maintiennent en altitude. Vous pouvez imaginer le genre de problèmes que cela va causer : le genre cher. Nettoyez vos gouttières et nettoyez les sorties vers le printemps et l’automne.

Isolation/ventilation

Un toit qui est correctement et complètement isolé et ventilé est moins susceptible d’être à la merci de l’humidité excessive, qui peut conduire à la pourriture. Faites inspecter votre grenier pour vérifier que vous disposez de la bonne quantité d’isolant. 

Assurez-vous que les évents permettent une bonne circulation d’air. Des toits bien isolés peuvent également aider à prévenir les barrages de glace. Inversement, un toit mal ventilé rendra votre maison encore plus chaude en été. Si votre grenier n’a pas assez d’air équilibré, cet air chaud n’a nulle part où aller, et il va faire chaud là-dedans avec le soleil battant sans relâche vers le bas sur le toit pendant l’été. Des toits bien ventilés vous permettent également d’économiser de l’argent sur votre facture d’électricité puisque votre climatiseur n’aura pas à travailler aussi fort pour garder la maison au frais.

Faites appel à urgence plombier Paris 17 pour effectuer cette étape. 

Prévention des barrages de glace

En parlant de cela, les toits sont sensibles aux barrages de glace après de fortes chutes de neige. L’air chaud dans le grenier provoque le réchauffement du toit lui-même, faisant fondre la neige. Ces ruisseaux d’eau se réfèrent ensuite lorsqu’ils atteignent des parties plus froides du toit et – voilà! — des barrages de glace. 

La prochaine chose que vous savez, l’eau de fonte supplémentaire est piégée et commence à s’infiltrer à travers le toit, tachant les plafonds et pelant la peinture. Pour éviter les barrages de glace, retournez vérifier votre isolation et votre ventilation pour vous assurer que votre grenier reste suffisamment frais en hiver pour empêcher les barrages de glace de se former. 

Alors que nous entrons dans les mois d’automne et d’hiver plus frais, il est très important de travailler à prévenir les barrages de glace.

Calfeutrez les solins

Les solins sont des bandes de métal (habituellement de l’aluminium, du métal galvanisé ou du plomb) qui longent les bords ou les joints du toit. Le solin est nécessaire pour détourner l’eau ou pour empêcher l’eau de pénétrer dans les zones délicates que les bardeaux ne peuvent pas couvrir, comme les pénétrations dans le toit où les tuyaux et les évents de la salle de bain et de la cuisine traversent la surface du toit.

Le solin est également utilisé près des murs, des puits de lumière, des cheminées et des vallées. Selon la façon dont ils ont été installés, les solins peuvent rouiller, se fissurer, se soulever ou se séparer, ce qui signifie qu’un élément essentiel de la protection du toit ne fonctionne plus correctement. Pensez à sceller le solin avec du calfeutrage aux endroits où il s’est détaché.

Découvrez par la suite : Pourquoi faire appel à un plombier à Bruxelles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.