Holding SCI: avantages, risques

Holding SCI: avantages, risques

Créer une holding SCI permet d’ériger des remparts de protection autour de ses affaires. Il confère des avantages sur le plan juridique, fiscal et opérationnel. Mais avant de pouvoir parler des bénéfices et des inconvénients qu’on peut tirer de la création de cette société mère, il importe de bien définir ce qu’est une holding SCI.

Qu’est-ce que le Holding SCI ?

Afin de pouvoir bien comprendre ce qu’est le holding SCI, il faut décortiquer les mots qui composent le terme. Premièrement, « holding » vient de l’anglais « to hold » qui signifie tenir. Une société holding peut alors tenir une société en SASU (un garage par exemple), en SARL (une poissonnerie par exemple) ou encore en SCI (des biens immobiliers). Il existe principalement deux formes de holding. D’une part, la holding passive (ou pure). Elle ne possède qu’une activité. C’est de détenir gérer les valeurs mobilières. Son activité est alors dite civile. D’autre part, il y a la holding active (ou animatrice). Outre la détention et la gestion de valeurs mobilières, elle fait aussi dans les activités commerciales. Il est important de bien choisir entre ces deux formes selon le statut juridique de sa SCI. Par ailleurs, on peut aussi noter différents types de sociétés holdings :

  • Holdings de famille
  • Holdings de rachat
  • Holdings financières

Comme on brièvement vu précédemment, une société holding peut adopter diverses formes juridiques. Les entrepreneurs à la recherche de conservation de pouvoir et de stabilité peuvent opter pour une SCI ou une SAS. Ceux à la recherche d’un contrôle et d’un cumul de dividendes, la SA est une forme bien adaptée.

La SCI ou société civile immobilière est un contrat liant plusieurs associés ayant la volonté de mettre en commun un ou plusieurs biens immobiliers.  Ils se partageront ensuite les bénéfices et les pertes de leur activité commune.

Le holding SCI est, en quelque sorte, un holding immobilier.

Quels sont les avantages de la holding SCI ?

La holding SCI présente de nombreux avantages. Il rassemble les avantages d’un holding et d’une SCI. En somme :

  • Les avantages fiscaux
  • Maintien de la transmission du lien ou du contrôle
  • La donation pré-cession
  • Avantages financiers
  • Avantages juridiques
  • Avantages opérationnels

Quels sont les inconvénients de la holding SCI ?

L’administration fiscale peut accuser la holding SCI d’abus de droit par rapport aux bases imposables. Dans les sociétés civiles immobilières, on peut par exemple citer la location fictive. Ajouté à cela, le contribuable peut aussi séparer la propriété de ses biens. On peut donc dire que la SCI peut se servir des immeubles de la holding pour obtenir des prêts servant à financer des travaux dans d’autres bâtiments. C’est un démembrement d’usufruit permettant d’échapper à certaines contributions fiscales, mais de façon malhonnête.

La SCI présente bien d’autres inconvénients encore :

  • L’obligation pour la société mère de consolider ses comptes nécessite de nommer deux commissaires aux comptes. Ce qui engendre des frais supplémentaires.
  • Il faut payer des taxes sur les revenus des salariés rémunérés, et ce à hauteur de 10%.
  • Le holding peut créer un secteur financier pour les restes des rémunérations inexploitables. Toutefois, le fisc peut le refuser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.