Comment devenir chauffeur de taxi ?

Le métier de taximan vous intéresse ? Sachez que vous devez suivre un certain nombre d’étapes pour y accéder. Découvrez-les sans plus tarder.

La formation à suivre

Pour devenir chauffeur de taxi, il est conseillé d’avoir au minimum le baccalauréat. Ceci n’est pas obligatoire, mais il est toujours intéressant d’exercer n’importe quel métier avec le minimum de bagage intellectuel. Outre ce diplôme académique, vous devez être titulaire d’un permis B pendant au moins 3ans et être âgé de 21 ans minimum.

Par ailleurs, le chauffeur de taxi doit passer la formation secourisme PSC 1 ou Prévention et Secours civiques niveau 1. Il doit également participer à l’examen permettant d’obtenir un certificat de capacité professionnelle de conducteur de taxi ou CCPCT. Il s’agit d’un certificat délivré par la préfecture et qui valide l’accès au métier. Avant de passer cet examen, il faut 16 semaines de formation et vous pouvez vous préparer seul ou demander l’appui de l’Institut francilien de formation du taxi. Cette formation vous permet entre autres de développer votre connaissance de la zone dans laquelle vous exercez.

D’autres formalités comme la visite médicale, l’acquisition d’une licence ou encore la possession d’un casier judiciaire vierge sont exigées.  Notez que la licence coûte particulièrement cher. Elle est estimée à environ 200 000 € dans la capitale française.

Le bon profil à avoir

Outre la possession d’un certificat de capacité professionnelle ou encore d’une licence, un bon chauffeur de taxi doit avoir un certain nombre de qualités à commencer par la sociabilité. Ce métier implique un contact permanent avec de nombreux clients. Pour mieux les fidéliser, il  faut qu’ils se sentent à l’aise et le comportement du chauffeur joue un grand rôle.

Par ailleurs, un chauffeur de taxi doit également avoir le sens de la discipline. Il exerce un métier de services et il doit à cet effet s’imposer quelques règles de courtoisie comme saluer le client, lui ouvrir la porte, respecter son intimité.Le chauffeur doit agir en fonction de la situation. Si le client souhaite la tranquillité, il faut respecter son choix. En revanche, s’il  veut parler, le chauffeur ne doit pas hésiter à discuter afin qu’il ne se sente pas seul.

Le sérieux et la rigueur sont également des qualités que ce professionnel doit avoir. Quand un client fait une réservation, il doit se rendre à l’heure au point de rendez-vous et respecter à la lettre les détails de la réservation. Côté rigueur, il doit notamment veiller au confort des clients. Ainsi, sa voiture doit toujours rester propre. Par ailleurs, elle doit embarquer de nombreux éléments de confort notamment la climatisation, la sonorisation et bien d’autres encore.

Le statut d’un chauffeur de taxi

Le chauffeur de taxi a le choix entre exercer à son compte ou intégrer une agence proposant des services de transport en taxi. La plupart des taximen choisissent de travailler à leur compte et choisissent de créer une société avec un statut SASU (Société par actions simplifiées unipersonnelle)  ou EURL (Entreprise Unipersonnelle à responsabilité limitée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *